La Notice + Émissions

Nous recevons aujourd’hui l’historienne Karine Ramondy, qui nous présente son livre “Leaders assassinés en Afrique centrale (1958-1961). Entre construction nationale et régulation des relations internationales”.

Rappelons qu’entre 1901 et 1980, ce sont plus de 10% des assassinats politiques dans le monde qui ont lieu en Afrique subsaharienne. Karine Ramondy s’intéresse dans son ouvrage à quatre grands dirigeants africains assassinés : Barthélemy Boganda (République centrafricaine), Patrice Lumumba (République du Congo), Félix Moumié et Ruben Um Nyobè (Cameroun). Existe-t-il des invariants à ces assassinats ?

L’étude de ce phénomène participe aux débats quant aux origines de la violence politique post-indépendance. Il s’agit également de voir comment ces phénomènes localisés s’intègrent aussi dans des logiques plus vastes de régulation des relations internationales.

L’invité

Nous remercions l’historienne Karine Ramondy pour ses réponses et sa participation à cet épisode.

image

Cyprien Augros

Voix de Paroles universitaires

Merci beaucoup à Karine Ramondy de m'avoir accordé ce premier entretien. En espérant que ce livre dense et original sur l'histoire contemporaine de l'Afrique centrale circulera le plus possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.